L'HOMME QUI COURRAIT PLUS VITE QUE LES CHEVAUX

Alexis le trotteur

 

La légende d'Alexis le trotteur

Peut-être avez-vous entendu parler d’Alexis le trotteur, un personnage folklorique Québécois.

Alexis le trotteur est né à Clermont dans Charlevoix au Québec le 4 juin 1860 sous le nom d’Alexis Lapointe.
Connaissant la région j’ai pu me faire une idée du personnage, j’ai même une sculpture d’Alexis le trotteur fait par un maître sculpteur pour me remercier de l’avoir aider à développer gracieusement une activité culturelle.

C’est d’ailleurs lui qui a sculpté la statue d’Alexis le trotteur qui est maintenant exposée sur les berges du parc de Clermont. Bref, Alexis trône sur ma cheminée depuis déjà une bonne dizaine d’années. Je me devais de lui rendre hommage auprés de mes compratriotes Européens.

Alexis croyait qu'il était un étalon né sous une forme humaine

Avant maison Alexis le trotteur

Alexis était un enfant qui suscitait des moqueries car il se prenait pour un cheval, il hennissait, il était fasciné par les chevaux à tel point qu’il fabriquait des chevaux de bois qu’il faisait courir.

Il se fouettait aussi régulièrement les muscles pour les tonifier et courrait de longues distances pour améliorer ses performances hors du commun.

Alexis était persuadé qu’il était un étalon né sous une forme humaine.

Créyez-moé, créyez-moé pas, ses parents ont du mal à le supporter, et Alexis n’aime pas non plus l’école, alors à 18 ans il quitte sa famille et devient homme à tout faire et constructeur de fours à pain.

Il parcourt les routes de Charlevoix, du Saguenay et du lac Saint-Jean en se prenant pour un cheval. La légende d’Alexis le trotteur commence à cette époque, en le voyant galoper et hennir sur les routes de la région.

Il fait sa réputation en courant aussi contre des chevaux, des chiens et des cochons.
Il se mesure également à des automobiles, à des bateaux et à des trains, ce qui étend sa renommée.


On raconte qu’il a affronté à la course de nombreux chevaux, qu'il aurait toujours battus, dont le plus bel étalon du seigneur Duggan de La Malbaie.

C'est pour cela qu'on le connait sous divers surnoms : « le Surcheval », « le Centaure », « le Cheval du Nord ».

La statue d'Alexis le trotteur exposée sur les berges de Clermont

Arriére maison Alexis le trotteu

L'anecdote la plus célèbre à son sujet veut qu'un jour, il se trouvait au quai de La Malbaie avec son père qui devait partir en bateau pour Bagotville vers 11 h.
Comme son père refusait qu'il embarque avec lui, Alexis lui aurait dit : « Quand vous arriverez à Bagotville, je prendrai les amarres du bateau. » Alexis se serait saisi d'un fouet afin de se stimuler et aurait entrepris le voyage au trot, soit un trajet de 146 kilomètres.


À l'arrivée du bateau à Bagotville à 23 h, soit 12 heures plus tard, Alexis aurait été sur le quai attendant son père.
Il participait également à des foires ou à des compétitions où il mettait ses capacités physiques à profit. On disait qu'il pouvait danser sans arrêt toute une soirée et toute une nuit sans se fatiguer.

Dans des compétitions, Alexis Lapointe devait battre à la course des trains ou les premières automobiles qui apparurent dans la région.

Mais comme tout le monde Alexis vieillit, et sa réputation commence à pâlir, on ne court plus après les trains à 60 ans comme à 20 ans.

Alors qu’il travaille sur un chantier de construction du barrage de L’Isle-Maligne à Alma, Alexis meurt happé par le wagon d’un train, l’histoire dit qu’Alexis essayait de dépasser le train en courant et qu’il aurait glissé devant le train.


Si vous passez dans la région de Charlevoix, vous pouvez voir la statue d’Alexis le trotteur exposée sur les berges de Clermont.

Vous pouvez également voir la maison de son enfance à Clermont rachetée par la société d’histoire de Charlevoix après un incendie, la maison est en cours de restauration.

L’histoire d’Alexis le trotteur fait l’objet de nombreuses adaptations en romans en contes et en documentaires.

Ou passer ses vacances au Québec?

Vous trouverez tout ce qui vous faut sur vacances au Québec en hiver

Sources  :

Wikipédia
Les gens de la région de Charlevoix


Sculpteur Léonce Émond